Die Schnellzugdampflok 01 173 des FDTM

MainTeaser


Cher visiteur francophone de notre site internet.
Ce texte contient quelques informations concernant la locomotive 01 173. A notre grand regret, les autres pages ne sont pas traduites en français.
La traduction a été faite conjointement par Emery STEPHAN et Daniel SAILLARD de Lyon.

La Locomotive à vapeur 01 173 pour trains rapides des Amis et Sociétaires du Musée Technique Allemand de Berlin

En 1936 , la 01 173 a été construite chez Henschel & Sohn à Kassel, portant le N° de fabrication 22721. Le premier livret d’exploitation s’est perdu avec les troubles de la guerre; le deuxième (20.05.1948) indique comme dépôt “Hagen-Eckesey”; les autres lieux de service seront Köln, Osnabrück et Hof.
En 1968, toutes les locomotives de la DB ont reçu l’immatriculation UIC, la 01 173 devenait 001 173 – 4.
Le 15. 12.1973, par le décret du BD Nürnberg, sa radiation a été prononcée: 3,3 millions de km parcourus et 65 000 tonnes de charbon pelletées par les chauffeurs, ce qui correspond à 2 tonnes par 100km. Grâce à un mécène, elle a été vendue aux “ Amis du chemin de fer d’ Ulm”, lesquels l’utilisaient pour des voyages spéciaux. Suite à une avarie sur la chaudière, ses voyages ont pris fin en 1975, puis la 01 fut entreposée aux ateliers de Braunschweig.

Les moyens par lesquels les Sociétaires du Musée Technique ont récupéré la 01 et la suite de son histoire

L’idée de créer un Musée technique est venue en 1960 avec la fondation d’une association qui portera le nom de “Musée du Transport de Berlin” à partir de 1966. Aussitôt, on s’activa pour collectionner et regrouper du matériel ferroviaire. Grâce au soutien de la DB, ce matériel était “caché” dans différents dépôts. Grâce à des échanges (dans lesquels étaient impliquées les 99 211, 81 004, 10001 et 01 1066) la 01 173 a pu être réservée définitivement pour Berlin. Depuis Helmstedt,le transfert pour Berlin-Ouest s’est fait par le territoire de la RDA .Elle y a été accueillie le 17.Nov.1971 et  entreposée à Neukölln.
Au printemps suivant, révision et nettoyage étaient à l’ordre du jour. En septembre de la même année, une première présentation au public avec convocation de la presse permettait aussi de mieux faire connaître notre association. Des réunions pour les entretiens ont eu lieu régulièrement par la suite.
En 1983, naissance de l’actuel Musée, la 01 trouvait enfin une place dans le dépôt attenant. A l’occasion du 150e anniversaire du chemin de fer de la Prusse, elle participait à l’exposition en gare de Zehlendorf. Puis, la machine à vapeur ne montrait son nez que rarement, juste pour faire des aller-retours entre le dépôt et la voie d’accès du musée.
En Février 2008, lors d’une visite du président de l’association “Trains vapeur Historiques”, l’idée de remettre la 01 en état de marche, a été débattue. Une expertise en présence d’un spécialiste en chaudière concrétisait l’idée et le projet était approuvé par l’ensemble des membres des deux associations.
Une remise en état de la machine pour obtenir l’agrément d’ici 5 à 6 ans est donc envisagée. Des moyens importants seront nécessaires pour pouvoir passer avec succès la visite principale, que les deux associations ne pourront supporter seules. Nous comptons donc sur l’aide financière de tous les amis du chemin de fer pour espérer revoir un jour une 01originaire de la DB avec petits écrans de parfumé, tablier (écran Wagner) et petites lanternes. Chaque pièce sera d’origine et non recupérée sur d’autres engins: il n’y aura donc pas de modification. Plus tôt nous disposerons des fonds suffisants, plus tôt la 01 pourra retrouver la voie par sa propre force. Il est prévu que la machine se rendra à Berlin une fois par an. Même en période de location prolongée, la 01 173 restera la propriété des membres du Musée Technique de Berlin.
Nous vous indiquons ci-dessous les coordonnées bancaires des deux associations impliquées dans le projet en vous remerciant de votre éventuelle participation financière, si modeste soit-elle.

Freunde und Förderer des Deutschen Technikmuseums Berlin e.V.
Trebbiner Straße 9
10963 Berlin

IBAN: DE4310050000
BIC: BELADEBEXXX
Stichwort “Aufarbeitung 01 173”

UEF – Historischer Dampfschnellzug e.V.
Nürnberger Str. 151
70374 Stuttgart
IBAN: DE81548500100035078948
BIC: LANSDE55XXX
Stichwort “01 173”

Bref compte-rendu du transfert de la 01 de Berlin pour Heilbronn

Vendredi 10 Octobre 2008. Nos Amis du club d’ Ulm accusaient un petit retard. La 01 173 était déjà positionnée au-dessus de la fosse de visite. Ainsi le certificat de circulation était délivré et les travaux de graissage effectués.Par la suite, le train d’acheminement a pu être composé pour le lendemain comportant la locomotive 8 du IGB, la locomotive de traction 139 310-7(Locomotion), la 01 173-4 du FDTMB, les voitures BDms du D-LM et BD 4üm du UEF.
Le lendemain à 9h55, ce convoi s’est mis en route pour rejoindre Südkreuz, lieu où la traction diesel était détachée du train pour laisser la place à la 139. Le premier cran fut enclenché pour rouler à 30km/h dans un premier temps. A chaque arrêt prévu, une vérification des parties mécaniques ainsi que des roulements est effectuée. Aucun problème n’étant à déplorer, la vitesse était augmentée pour ainsi rejoindre Coswig, où la “mini-loc” 333-716-9 était placée derrière la 01. Halle était notre prochaine étape avec plus de 2h d’avance sur le plan!!!
Quelques heures de sommeil étaient les bienvenues avant de repartir vers 0h30. Peu après 8h, passage sans arrêt à Lichtenfels et 30 ans plus tard la 01 avait retrouvé son anciennne région de service. Toujours sans problème, nous arrivions à Fürth où nous prenions une bonne pause avant de nous diriger sur Crailsheim. Maintenant, une voie unique nous imposait de nombreux croisements pour atteindre Ludwigsburg(19h20) et Heilbronn une heure plus tard: notre but était atteint avec 38 heures d’avance!!
Puis notre 01 s’est fait pousser par un locotracteur sur une voie de la remise du BW Heibronn
Sur tout le trajet, aucun coquement ni frottement ni grincement n’avait été décelé. Le mérite en revient surtout aux cheminots de la voie de raccordement qui, pendant de longues années, ont assuré régulièrement un bon entretien.

(Dieter Brüggemann, porte-parole du cercle de travail du FDTMB)